AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gloom
complétement accroc à John


Messages : 4651
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Lun 7 Nov - 0:06

Compte-rendu du concert à Nottingham d'une personne qui n'est pas ressortie convaincue (tout le monde ne peut pas être fan de John) :
John Barrowman review: Wearing out his welcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathyb
complétement accroc à John


Messages : 1203
Date d'inscription : 25/06/2009
Age : 62
Localisation : Bientôt à Sully (dès que je gagne au loto !) ou à Palm Springs !

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 11 Nov - 1:32

Compte rendu par la Gazette de Blackpool :
http://www.blackpoolgazette.co.uk/lifestyle/entertainment/duke-s-diary/sparkle_shines_through_for_john_1_3952700

et un autre moins détaillé pour le concert à York :
http://www.yorkpress.co.uk/leisure/music/9346830.John_Barrowman_wows_York_Barbican_audience/?ref=twt&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigra
Fan de John


Messages : 239
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 25
Localisation : Aix en Provence

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Mar 15 Nov - 20:47

Voici la suite de mon avis du concert a Edinburgh le lien contient le nom des chansons donc (spoilers) pour les personnes qui sont pas allé au concert et qui vont y aller et qui veulent pas savoir : http://tigra-grece.livejournal.com/2953.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigra-grece.skyrock.com
cathyb
complétement accroc à John


Messages : 1203
Date d'inscription : 25/06/2009
Age : 62
Localisation : Bientôt à Sully (dès que je gagne au loto !) ou à Palm Springs !

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Mer 23 Nov - 0:04

Voici les photos officielles du site de John pour la tournée de cette année.

http://www.johnbarrowman.com/fanzone/galleries/concerts/tour2011/tour2011gallery.shtml

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloom
complétement accroc à John


Messages : 4651
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 32

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 19 Oct - 20:37

Une p'tite vidéo montage perso :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Mer 20 Fév - 2:44

Salut,
Comme il parait qu'il vaut mieux tard que jamais, voilà mon CR, fait il y a bien 1 an maintenant .... Je vous ai tout mis, j'ai même pas honte mais le début est mon histoire à moi donc peut être pas très interessant, vous verrez ;-)
Spoiler:
 
Si quelqu'un a une réclamation, ne pas hésiter à me le dire.
Et sinon, bientôt la suite (là y'a plus de 7 pages, j'en ai 23 en tout :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Cyberclown
Admire John


Messages : 192
Date d'inscription : 11/06/2012
Age : 32
Localisation : Leeds

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Mer 20 Fév - 22:06

La suite, la suite, la suite!!!!
C'est très bien écrit, on s'y croirait :D

(et vive les steak pies, c'est effectivement délicieux!!)

:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanne
complétement accroc à John


Messages : 1541
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Jeu 21 Fév - 1:03

Oh le délire - quel plaisir de te lire Abby. Tu me fais du bien. Tu me rappelles des douces douceurs .... oh plus plus plus stp.

Jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-suis-johanne.livejournal.com/
cathyb
complétement accroc à John


Messages : 1203
Date d'inscription : 25/06/2009
Age : 62
Localisation : Bientôt à Sully (dès que je gagne au loto !) ou à Palm Springs !

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Jeu 21 Fév - 3:01

Mon Dieu Abby ! Quel bonheur de replonger dans l'ambiance drunken Que de petits détails tu nous ressors et qui nous ramènent dans l'action !
Merci de nous faire revivre ce grand moment. Cette tournée de concerts est je crois celle que j'ai préférée de toutes nos rencontres barrowmaniennes, non pas à cause de John, mais grâce à vous les filles et à toi Abby que je rencontrais pour la première fois et que j'espère vraiment revoir sur une tournée (ou ailleurs, hein !)
Prendre en photo l'écran TV, OO oui, là c'est pathétique, bon je dis ça parce que je n'ai pas eu le réflexe de le faire, confused mais j'ai aussi bavé devant l'écran dans ma chambre, quelque part ailleurs dans cet hôtel, le même soir sifflote ...(qu'est ce que tu crois qu'on faisait nous pendant ce temps là ?)
J'ai le sourire banane après cette lecture. geek J'ai vraiment envie de lire la suite (bon je connais la fin de l'histoire pour en être une des interprètes, mais c'est comme un bon roman, on ne se lasse pas de le lire, surtout tu nous fais vraiment partager tes sentiments, tes sensations et tes ressentis, sur chaque moment ou évènement et on s'y reconnait également.
Rassure toi Abby, tu ne dépares pas du lot. <: On est toutes pareilles sur ce coup là ! frenchflap

Un immense merci et rho iloveu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Euki
Admire John


Messages : 199
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : 78 - MAIS JAMAIS TRES LOIN

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Jeu 21 Fév - 18:57

hum02 Et dire que j'ai raté ça. Où étais-je ??? je n aurais jamais assez de temps pour par emmagasiner autant de souvenirs que vous. Mais déjà merci de nous (me) faire participer à cette jolie tranche de vie, pour l instant je n ai que survolé mais je pense relire et relire et relire pour bien m imprégner de l'ambiance de folie vous cette charmante bande peut distiller.
Que serait la vie si 'IL' n'existait pas inimaginable.
Merci Abby hugjanto

PS - je t admire pour ton sens de la narration et rendre ce récit si vivant que je crois y être et même y avoir été
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 2:12

Vous êtes trop gentilles, ça fait super
plaisir de vous lire et de voir que vous aimez. Merci pour vos compliments,
vous n’imaginez pas ce que relire tout ça est précieux pour moi ....



Jo > pour chaque jour de récit à venir il
y a un gros souvenir, alors profite ....



Cathy> j’espère bien aussi qu’on va se
revoir, je mise beaucoup d’espoirs sur cette année, et puis éventuellement
rencontrer les nouvelles



C'est vrai que j'ai mis du temps après le
retour à le faire mais je suis bien contente de l'avoir fait. J'ai hâte d'avoir
vos commentaires sur la suite.



Je vais publier ville par ville comme ça, ça ne fera pas trop à lire à chaque
fois (enfin peut être lol)



Cardiff, le Dimanche


Passant en deuxième dans la SDB, je suis finalement descendue
au petit dèj’ trop tard et tout le monde avait déjà fini, sniffff. Je n’avais
encore rien décidé pour mon activité du matin, j’ai donc patienté un peu pour
attendre des copines. Plusieurs plans avaient été proposés. Shopping en ville
mais pas envie de trop forcer sur les pieds après la journée de la veille et
l’après midi debout qui nous attendait. Ou prendre la voiture avec Johanne pour
aller un peu plus loin sur la côte, si vous voyez ce que je veux dire … mais de
prime abord, je trouvais l’idée un peu trop … aventureuse pour moi. J’ai donc
attendu un peu avant de voir arriver Nadine et Cathy m’apprenant qu’une
première vague d’aventureuses étaient parties et que dans la mesure où elles
aussi voulaient y aller mais qu’il n’y avait pas assez de place, une deuxième
vague était prévue. Elles m’ont donc proposé de patienter en leur compagnie sur
le parking extérieur bien que je ne sois pas décidée à les accompagner après.
J’en ai profité pour me mettre du vernis à ongle assise sur une barrière de
sécurité de parking avec Nadine qui m’aidait en tenant le flacon (information
inutile au possible mais un truc comme ça faut pas l’oublier). Au final, elles
m’ont si bien vendu l’aventure qu’au bout d’1/2h environ, ça y est j’allais
avec elles « c’est le truc que tu ne fais qu’une fois, … tu le regretteras
dans une semaine si tu n’en profites pas pendant que tu es là, … il reste une
place dans la voiture autant en profiter, … en plus les paysages sont beaux à
voir (et le dernier argument choc) … et puis c’est pas de notre faute, c’est
lui qui donne son adresse ….




Voilà avec tout ça, on peut comprendre que l’on s’apprête à
faire un tour sur la plage de Sullyyyy. Omg, je vais y aller !!!! Ou
comment se sentir comme une gamine prise en flagrant délit mais complètement
surexcitée juste par l’idée, pour le moment. Bon c’est pas tout ça mais
maintenant que je me suis fait débaucher, elles reviennent quand ? ….




Un peu en retard mais on leur pardonne bien vite, la voiture
revient et les filles en descendent. Elles nous demandent si on a une dernière
volonté, si on a pensé à faire notre testament avant de partir et elles nous
disent qu’elles penseront à nous, qu’elles nous aimaient bien … Oui, tout ça
pour dire que Johanne a quelques difficultés avec la conduite à gauche et
surement le jetlag car pour elle en ce dimanche matin, chez elle c’est le
milieu de nuit, ce qui ne doit pas être facile à gérer. Allez, on est
courageuses, voire téméraires, et surtout on ne veut pas rater l’aventure. On
monte donc dedans, Johanne en conductrice à droite, Cathy à ses côtés et Nadine
et moi derrière, Go !!




Ce fut un voyage assez inoubliable, on a commencé par ne pas
vouloir écouter le GPS pas de grandes routes pour nous, on veut longer la côte
et voir ce beau littoral gallois. On s’arrête même à deux reprises pour voir le
port de Penarth (oups une quille d’amarrage, bing, oui, oui, je dis une quille
… et non une b*te, explication vocabulaire avec notre québécoise à nous) puis
un peu plus loin pour voire la plage avec son ponton qui s’étend vers la mer,
on ne reste pas longtemps, on n’est pas super bien garées. Après quelques
photos, on repart direction Sully. Johanne se gare tout bien le long du
trottoir devant la plaque de LA rue et on sort de la voiture pour faire
quelques photos. Je me dis que je suis vraiment grave pour en arriver à prendre
une plaque de rue en photo … Bon, maintenant, on remonte en voiture. Et là
toc-toc à la fenêtre conductrice, Jo ouvre sa fenêtre. Pour moi, gros coup de
stress, je ne comprends pas ce que la dame nous dit. Mais Jo répond
(heureusement qu’elle était là pour nous traduire) et ressort de la voiture en
nous disant de la suivre. Hein, euh quoi ? En fait la dame, une voisine,
nous propose de nous prendre en photo devant la plaque de la rue. Bon, bah ok,
maintenant que j’y suis, j’assume. La dame est charmante et très aimable. Et là
arrive le passage délicat de la conversation, « vous venez pour John ? »
… oui, « vous allez au concert ce soir ? » … oui, « C’est
bien, nous aussi, on s’y verra peut être »…oui. Effectivement, on a pas
grand vocabulaire, faut dire qu’on n’était pas préparées hihihi. Et là elle
nous demande ce que l’on fait après … on n’allait pas avouer, on répond donc
que l’on pensait retourner vers Cardiff tranquillement. Et elle nous répond que
l’on devrait plutôt aller faire un tour sur la plage au cas où John irait
promener les chiens, et tout ça avec un petit regard complice. Je ne sais même
plus ce qui a été répondu tellement mon rythme cardiaque s’était emballé à
cette idée. Bon après cela, on remonte en voiture en gloussant comme des
gamines, bien décidées évidemment à aller faire une balade dominicale au bord
de l’eau …




On redémarre donc pour s’arrêter quelques mètres plus loin, à
côté du petit chemin d’accès. Et nous voilà toutes fébriles à gambader dans
l’herbe. Arrivées sur le chemin longeant la plage, on tourne à droite et
continuons vaillamment en essayant de parler de tout et de rien, de ne pas rire
à tout bout de champ, et de rester le plus discrètes possible. Le défi est
difficile mais on y arrive tant bien que mal, mais un peu moins à l’approche de
la jolie maison. Et à ce moment, Ohhhh, mais c’est Harris !!!!! Les filles
ont aussi vu les deux autres toutous mais pas moi, et puis je m’en fiche,
Harris c’est mon préféré … Bon comme j’étais côté jardin et non plage, je
n’avais pas la tête dans le bon sens pour observer mais de toute manière, on ne
s’est pas arrêtées et n’avons pas regardé avec insistance non plus, faut pas
exagérer. On continue notre petite marche jusqu'à la « jetée » qui
descend vers la mer, Jo et Cathy vont aller jusqu’au bord. Mais ayant des
chaussures qui prennent l’eau, je ne m’y aventure pas et Nadine reste avec moi.
Quand elles reviennent, on décide de faire demi- tour et repassons devant, des
gens promènent un chien type labrador et nous croisent, ce qui a fait réagir
les trois chiens qui étaient dehors, ouppps. Une des filles aura pu entrevoir
Big John par une des baies vitrées …
Avec tout ça, on a beaucoup de mal à garder notre sérieux. Et finalement
en arrivant vers le bout du chemin, Nadine et moi sommes en avance sur les deux
autres, on se demande si elles sont loin mais on ne se questionne pas
longtemps, une douce voix que l’on reconnaît bien nous arrive même à contre
vent, elles ne peuvent donc être loin ( ;-) ).




Sur le retour, on frôle de très, très, très près le trottoir
avec une des roues de la voiture et Cathy nous dit de la façon la plus normale
et sincère «j’aurais pas mis mon nez entre la roue et le trottoir » pour
nous c’est une expression normale mais elle a beaucoup fait rire Johanne alors
c’est resté … « Mais pourquoi les françaises veulent mettre leur nez entre
la roue et le trottoir … « bah oui, hein vraiment on se demande. Après
cette excursion pleine d’émotions, et vu l’heure, on se dit qu’il serait
judicieux de trouver de quoi déjeuner sur le chemin du retour. On est donc allées
sur une zone commerciale et là j’ai presque été choquée … le magasin est ouvert
un dimanche !!! Et je vois sur l’enseigne : 24/24. Ce supermarché est
donc ouvert 7 jours la semaine, 24h par
jour !!!!!!!!!!!! ASDA power ….
Cathy et moi avons donc rapporté quelques sandwichs et boissons. (J’ai toujours
le sac dans ma cuisine, je suis un peu malade, non …). Bilan des courses, trois
trottoirs de « surmontés » et deux voitures un peu trop proches mais
rien de grave donc trop bien ce petit périple. Et maintenant, direction Cardiff et notre
hôtel, je mange un peu et me prépare
pour ……….




Ma première Stage Door. C’est le lieu de ralliement pour
nous, quand j’arrive il y a déjà pas mal de monde et le trottoir a été aménagé
avec des barrières de sécurité, snifff pas très convivial tout ça, je ne peux
pas aller dire bonjour ou papoter avec les copines déjà arrivées … Il doit être
14h30 /15h. Je vois quand même Gloom qui a pu faire imprimer la photo de groupe
pour en faire une carte pour John, je cherche donc quoi lui écrire et signe.
Antoinette et sa maman nous rejoignent. Le temps passe, c’est assez long mais
ce n’est pas grave, la pression monte … on voit quelques personnes arriver, ce
sont des techniciens et/ou des musiciens. Tout ça commence à se mettre en
place. Après quelques temps, c’est au tour des danseurs d’arriver : James,
Kate et Jenny. Ils iront voir juste quelques personnes, les plus proches de la
barrière
L . Puis c’est au tour de Jamie d’arriver seul, cool attitude
… Mais pareil, il ne fait pas beaucoup d’autographes … Pour le moment c’est un
peu la déprime pour moi, la disposition est pas top et on est au bout de la
file. Aller, c’est pas le plus grave, on est à Cardifffff. Le jour commence à
tomber quand des feux font leur apparition au bout de la rue et là c’est juste
l’ébullition dans les rangs. C’est le Barry Vanillow !!! Il se rapproche,
et tourne pour rentrer au parking dont la barrière s’est ouverte. En tournant
c’est waouuuu, je vois John par la fenêtre avant passager. Lui en vrai de
vrai !!! Mais le voilà qu’il s’éloigne, il rentre dans le parking. Mais
voilà que les cris s’intensifient, il ressort !!!!!!!!!! Il commence à
expliquer qu’il ne pourra pas faire d’autographes, qu’il s’excuse, qu’il y a
trop de monde … Et il passe devant moi, je vois John en vrai juste là à deux ou
trois mètres maxi !!!!!!!!!!!!!!!!
Waouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh. Ohh misère, il fait chaud là, je suis
toute tremblante, émue, nerveuse au plus haut niveau, l’estomac tout
papillonnant !!!!!!!!!!!!! (J’ai bien essayé de faire une photo mais elle
est toute floue, vu comment je tremblotais ce n’est pas étonnant hihihi). Mais
bon sang, ce qu’il est beauuuuuu.




Bien sûr, il rentre assez rapidement dans le parking puis
dans la salle, et on se retrouve là sur un trottoir, toutes chamboulées. C’en
est presque pathétique si on ne savait pas à quel point il en vaut la peine …




J’ai maintenant 1h à 1h30 pour m’en remettre. Direction la
chambre d’hôtel, pas la même que la veille mais toujours avec Gloom au lieu de
Johanne pour plus ou moins les mêmes raisons. On va donc se rafraichir quelque
peu, se changer, se maquiller, se coiffer, en gros essayer de se faire belles.
Ayant un doute sur l’heure d’ouverture de la salle, pour un concert à 19h30, on
y va pour 18h30. Finalement, il y a déjà une file d’attente pour entrer mais on
en profite pour papoter et délirer. L’anticipation du concert pour celles qui
connaissent déjà, la joie de retrouver John sur scène et pour celles qui n’y
ont jamais encore assisté, l’excitation de l’attente, enfin, tout ça, tout ça
… On a même fait une photo de nos pieds.




1er Concert, Cardiff.






Enfin, les portes s’ouvrent et on rentre doucement, j’ai le
rythme cardiaque qui monte. Je profite d’être arrivée tôt pour aller faire
quelques emplettes au stand de goodies : un programme, le set photos ...
Après ça, je me dirige vers la salle, cherche un peu à m’orienter, et trouve
enfin mon rang et ma place. Je ne suis pas à côté des copines, c’est dommage …
Mais certaines ne sont pas si loin, un peu plus à gauche ou un ou deux rangs
devant. La salle en elle-même n’est pas très « luxueuse » mais bon
c’est pas le plus important, j’essaye de régler mon APN, ce sera finalement en
vain, dans le noir de la salle et sans flash (par respect pour ceux sur scène,
quand même), c’est tout flou alors avec la vitesse de déplacement sur scène, ce
sera impossible. Tant pis … Encore quelques minutes d’attente et les lumières
s’éteignent.




###################################################################



###################################################################



Pour le concert en lui-même, je n’ai pas encore
fini alors ce sera pour plus tard




###################################################################



Une fois les lumières rallumées et tout le monde qui commence
à se lever, je reste un peu « hors du temps », juste quelques
secondes/minutes, le temps de me reconnecter à la vraie vie (si toutefois je
peux qualifier de vraie vie ce voyage incroyable). Aller, je me lève, et comme
je suis novice en concerts, je ne sors pas assez vite et rate des filles qui
sont déjà parties à la stage door. En sortant je croise le groupe de celles qui
n’y vont pas : il y aura bien trop de monde … elles n’ont peut être pas tort.
Et comme il y a une tradition post concerts qui est d’aller boire un verre, qui
suis-je pour ne pas la suivre ? Je me joins donc à elles pour ne pas aller
bien loin j’ai juste à traverser la
route. Il y a une table disponible dans le fond, on s’y installe. Commençant à
se demander ce que l’on va boire. Pour moi ce sera un peu compliqué, un Mojito
… c’est pas possible, ils n’ont plus de menthe, Tequila Sunrise … pas possible
non plus, ils ont une panne de frigo etc …, je vais donc tenter la Vodka Tonic
et puis pour ce soir, c’est bien normal finalement … ;-)) Après une bonne
séance papotage à faire connaissance avec Sophie et Xavier ainsi qu’à continuer
de délirer avec les filles (Cathy, Dinoo, Nadine et Johanne), on se dit qu’il
est peut être temps d’aller dormir car demain, il va falloir décoller pour
rejoindre la prochaine étape. Johanne me confirme donc l’heure de départ de la
Jomobile, vers 10h/10h30 dans le hall pour rendre nos clefs de chambre, ok.
Cathy se joint à moi pour aller dans ma chambre récupérer un truc qu’elle
m’avait confié. Quand l’ascenseur s’arrête et que deux jeunes hommes
s’apprêtent à monter, je précise que l’ « on monte » (comme on
dit, en français dans le texte), Cathy me fait très justement remarquer qu’en
anglais ça serait mieux. Mais surprise, ils nous répondent que non, c’est bien
comme ça. Ils sont français, coïncidence rigolote, en plus, ils sont au même
étage que moi donc on sort en même temps. Une fois arrivées à la chambre, je
rends à Cathy son bien et on se dit bonsoir. Gloom arrive quelques temps après
et soyons raisonnables, il doit bien être 1h du matin, au dodo
ZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.




Réveil à 8h, direction SDB, rangement de valise et tout.
Gloom est prête également, on va donc aller au petit dèj ensemble avec nos
valises. Arrivées devant l’ascenseur (qui par ailleurs était très lent mais on
ne pouvait rien y faire le second était en panne) deux personnes l’attendent
déjà, je leur dis « Bonjour », ils me répondent et là Gloom bugue
« on est toujours à Cardiff ? » Et oui, tout ça en français car
c’était les deux gars d’hier soir ….




On rejoint donc la salle du petit déjeuner pour miamer un peu
et discuter du programme de chacune, à part Jo, Michelle, Gloom et moi, elles
vont toutes à Birmingham en bus mais leur départ n’est pas toujours à la même
heure. Au final, tout le monde sera arrivé pour environ 15h là bas. Il est
temps de mettre les valises dans le coffre.




On va donc jouer un peu au Tetris mais tout rentre, c’est
bon. Je vais avoir une petite crise de groupitude mais je ne suis pas la seule
… quand Jo va nous dire en ouvrant les mains qu’elle en a pris trop alors si on
en veut, on se gène pas … Mais de quoi je parle, et bien de galets, oui, oui,
des galets de plages, de plage galloise, galloise de sullyyyyy. Bon bref, j’ai
un caillou dans mon sac, je l’ai pas pris trop imposant si bien que je l’ai
toujours (dans mon sac à main, oui !!!). Avant de prendre la route, Jo
doit trouver une boutique pour téléphone mobil pour recharger le sien au cas
où, on ne sait jamais si on en a besoin en route (merci Jo pour ta prévoyance
pour notre sécurité ;-) ). On va donc faire un tour au centre commercial
qui est tout proche, j’y achète des cartes de noël, je ne résiste pas aux
christmas card anglaises. Je n’ai pris qu’une boite, j’ai été raisonnable,
alors qu’elles étaient jolies et pas chères mais j’ai pensé à ma valise …




Après tout ça et une photo de la ceinture du chemisier de
Johannne, nous voilà en route. Il va nous falloir environ 2h/ 2h30 pour y
aller. Gloom en profite pour revoir, classer etc … ses photos et vidéos de la
veille si bien que lors de la pause dans une station service pour acheter une
bouteille d’eau, on se fera également une pause vidéo « Rhinestone
Cowboy ». Je suis comme les copines, encore dans les Ohhhh et les
Waouhhhh … Ils étaient vraiment trop
beaux et trop choux !!! Difficile de reprendre la route mais on y va.




Dernière édition par Abby le Sam 23 Fév - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 2:17

Bon, désolée, je ne sais pas pourquoi, ce soir je n'arrive pas à faire les balises et j'ai un souci de mise en page, j'aurai bien voulu vous mettre ça un peu plus gros pour pas vous détruir les yeux .... Sorry .....
Mais bonne lecture quand même, y'a du lourd là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Johanne
complétement accroc à John


Messages : 1541
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 3:14

tu vas finir par me mettre les larmes aux yeux toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-suis-johanne.livejournal.com/
Euki
Admire John


Messages : 199
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : 78 - MAIS JAMAIS TRES LOIN

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 3:15

hum02 Des petites phrases éclairent des allusions incomprises par moi-même en personne cet été concernant affraid la conduite de ... ai-je besoin de préciser, je ne voudrais pas accabler cette charmante JO oups00 je l ai dis, bonjour la gaffe. Tout cela pour te dire que celles qui étaient cet été sur le forum n'étaient pas encore remise de ce mémorable voyage. ptdr
J'attends la suite, je suis prête à y laisser mes yeux tant qu il me restera au moins mes oreilles pour l'entendre , mais j'y pense non je veux mes yeux aussi car si il faut choisir entre le voir et l entendre, hihi non impossible.
Bref quel suspense !!!! enviedemeurtre
Bonne nuit à bientôt rho
Bizzzz hugjanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanne
complétement accroc à John


Messages : 1541
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 3:18

Euki - les forumiennes françaises sont vraiment trop fragiles, vraiment. Elles seraient pas cpables de conduire Montrél en hiver avec toute notre neige par exemple : 12 cm depuis hier.

Alors, leurs commentaires me laissent froides.

Jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-suis-johanne.livejournal.com/
Johanne
complétement accroc à John


Messages : 1541
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 3:21

D'ailleurs pour des habitants de vieux pays, toujours vouloir se mettre le nez entre la roue et le trottoir est trop étrange, vos rues étant plus étroites que nos villes en général. Evidemment, Montréal a des milliers de rues hyper-étroites, a sens unique - et je stationne toujours pres du trottoir - espace oblige, si je veux conserver mon miroir de coté smile

niark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-suis-johanne.livejournal.com/
Euki
Admire John


Messages : 199
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : 78 - MAIS JAMAIS TRES LOIN

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Ven 22 Fév - 3:32

hum02 Jo, tu as bien raison d'être au-dessus de tout cela en général, mais ce n'étaient que des bons souvenirs et joyeuses anecdotes qu'elles relataient. Quand à se mettre le nez entre la roue et le trottoir quoique très imaginée je ne la connaissais, c'est bien du Cathy, soit sans crainte si pour une raison quelque elle soit je devais aller en voiture avec toi ce serait avec confiance quelque soit le lieu et le genre de conduite. Tu n'as nullement à te justifier, j aurai bien voulu les y voir, c'est vrai quoi ! hein quand même ! . Bref ça a dû être rudement drôle ! renne
A bientôt ici j espère
Bizzzzzzzzzz and hugjanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Sam 23 Fév - 2:17

Mais bien sure que c'était plus pour rire qu'autre chose ces petites remarques sur la conduite, c'était surtout des nenettes surexitées qui se marraient pour un rien .... lol
Et puis par la suite, nous te l'avions bien dit Jo, tu as été parfaite et ces voyages en Jomobile sont de bons souvenirs ;-)))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Sam 23 Fév - 2:19

Ahhh bon et sinon, vous voulez la suite peut être ????
La voilà



Birmingham



Arrivée à Birmingham ! Il
faut trouver où garer la voiture. Ce sera un petit parking dans la rue derrière
l’hôtel, on est en avance sur l’heure de prise des clefs si je me rappelle bien.
En descendant de voiture, on décide donc d’aller faire du repérage mais on sera
déjà de vraies folles en voyant le panneau de la rue « Tennant
Street », je crois qu’il n’y a même pas besoin d’explications … Avec le
vent qu’il y a et l’heure du déjeuner qui est déjà bien avancée, on décide de
se trouver un quelque chose de chaud à manger. On s’arrête devant les menus des
pubs et on a dû s’arrêter dès le second. Des prix imbattables comparés à Cardiff. A l’intérieur,
c’est très sympa, l’idée même du pub anglais, cosy, chaleureux. On s’installe à
une table, il y a même le wifi … Gloom sort donc son netbook. On commande à
manger, pour moi un burger/frites et un
coca pour moins de 4£. On voit aussi que le reste de la carte est dans les
mêmes tarifs. On espère bien y revenir plus tard.




C’est pas tout ça mais y’a une
Stage Door qui nous attend, on va donc vite, vite mettre les valises à l’hôtel
puis on suit le plan google de Gloom qui nous donne une dizaine de minutes de
marche mais au bout de même pas 5 min, Gloom nous dit « mais c’est le bus,
là bas, et y’a le camion, et puis les filles devant la grille, je crois les
reconnaître », donc effectivement, il y a à Birmingham, deux lieux
différents portant le même nom, pratique … Mais grâce à notre bonne étoile je
dirais, on n’a pas eu de problème pas besoin de chercher, juste à traverser la
route. Et commencer à attendre … attendre, avec le groupe « à nous »
déjà là et être rejointe par le reste de l’équipe ;-). Comme il faisait un
peu froid, j’avais prévu le manteau bien chaud et j’avoue ne pas avoir eu froid
du tout, si bien que j’ai servi de chauffage aux amies plus sensibles que moi …
jusqu'à quatre , si, si je vous jure !! Il a commencé à y avoir du
mouvement, la barrière du parking (encore une
L ) s’est ouverte pour laisser
sortir le bus, ce qui veut dire, on va chercher l’équipe, les musiciens et les
danseurs – pour ceux qui ne seraient pas déjà là – car en effet certains sont
dans le coin. On a pu voir Jodie de loin sur le parking et j’ai pu mettre en
vrai une tête sur certains noms dont Finley, l’habilleur de John, qui a été
charmant et très souriant. Dans l’ensemble, il y a bien moins de monde qu’à Cardiff,
ce qui est logique après tout, ce n’est pas la même importance de ville et là
on est lundi donc en semaine. J’espère qu’il y aura un peu plus de
« présence » aujourd’hui bien qu’il y ait encore une barrière-grille.
Avec l’après midi qui avance, la température oblige à un trafic de gants, moi
j’ai toujours pas froid, désolée les filles …




Le bus revient ……… hiiiii, on
voit Jamie, James et Kate venir vers la grille. Ils nous disent bonjour, commencent
à parler un peu ici et là. Personnellement, je ne comprends pas tout mais ce
n’est pas grave, ils sont tout proches et c’est top. Je leur demande de bien
vouloir me signer mon « cahier de voyage », Kate et Jamie le feront
et même plus car j’ai aussi un petit mot de chacun. Ohh là là, trop bien …………
Ils sont super gentils et je confirme mon intérêt va plus à Jamie qu’a James et
ce n’est même pas dû au prénom. Il y a d’ailleurs une histoire de « monkey
man » avec Jamie qui va rester grâce à Missy. Mais il y a surtout Jamie
qui nous dit « Salut », il s’essaye au français et juste un mot ça
nous rend toute chose … Il leur faut quand même rentrer au bout d’un moment
mais ils ont été très présents, c’est génial.
C’est reparti pour une activité que l’on commence à connaître :
attendre … Mais cela permet de parler voire même de faire connaissance avec
Iris par exemple. J’ai un peu de mal à me faire comprendre avec mon anglais
aléatoire mais au moins j’écoute les discussions. Il faut bien dire qu’en
conclusion, ça tourne beaucoup autour du même sujet et quel sujet ce grand brun
aux yeux fascinants. On y voit de moins en moins bien, il ne devrait plus
tarder.




Même scénario que la veille,
c’est le van que l’on voit en premier mais on avait fait un savant calcul, ici
le passager est à gauche, il faut donc être à la droite de la barrière pour le
voir … c’est gravissime mais ce n’est pas méchant. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, ça
fait toujours le même effet de le voir en vrai même à travers une vitre, il est
réel !!!! Le Barry Vanillow va donc
se garer un peu au fond, on attend toutes fébrilement pour savoir s’il va venir
et là ouiiiii, il vient par ici !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tiens, mon petit cœur
se rappelle à moi, ohh et les papillons aussi, no comment, thanks. Bien que l’on soit moins nombreuses, je ne suis
quand même pas en première ligne, mais au bout de quelques minutes, j’arrive à
m’approcher et à bêtement lui tendre une photo à signer (merci Gloom). J’ai un
autographe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ça y est !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et puis il a utilisé mon « cahier de voyage » comme support pour
signer, il y a donc touché vraiment, en vrai !!!! Et puis punaise, ces
yeux !!! C’est bête mais quand il est trop proche (si on peut dire qu’il
puisse être trop proche) je n’arrive pas à le regarder vraiment, pffff foutue
timidité & Co. Mais bon, je l’ai vu de près et c’est juste Fantastique !!!




Quand il repart, on a toutes
besoin de quelques minutes, c’est un peu comme après une tornade, faut
reprendre nos esprits. Le super pub est proposé pour aller boire un truc chaud,
ils font du chocolat chaud (et même avec des petits chamallows …). On s’y retrouve donc à … 12, va falloir trouver une grande table.
Aller deux tables de 4 collées plus les bouts, on arrive à 10, solution, mettre
deux personnes à chaque bout, et voilà, le tour est joué. Tout le monde est
assis, on va commander (oui, on est en Angleterre, c’est le client qui va
commander et rapporter sa boisson). C’est à ce moment que commence une grande
séance de papotages, rigolades même parfois une discussion sérieuse - presque.
Mais c’est aussi là que Nadine décide pour des raisons personnelles de rentrer
le lendemain dans son chez elle. C’est triste, j’aurais bien aimé qu’elle
continue avec nous mais tout ça c’est des décisions que chacun prend pour
lui-même et c’est très bien si c’est ce qu’elle souhaite. Alors finalement, on
se réjouit pour elle et le délire continue. Johanne nous explique le concept de
son cahier de dédicaces/autographes et nous le fait passer pour qu’on y écrive
un petit mot chacune, j’aime bien ce concept.




Maintenant, c’est l’heure d’aller
se changer, recoiffer, remaquiller, enfin bref ça va devenir un rituel tout ça
… Ce soir je devais dormir avec Cathy et Gloom mais il y a de la place dans la
chambre de Johanne et Michelle alors c’est avec elles que je suis. Mais non ce
n’est pas compliqué tout ça, ce n’est pas encore fini, on verra pour demain.
Puis retour au pub qui est devenu notre cantine officielle ça y est, c’est
mort. Certaines sont en train de diner mais comme pour nous le déjeuner à été
un peu tardif, je n’ai pas faim, juste un truc à boire et ça ira pour le
moment.




Bientôt 19h, on se dirige vers la
salle de spectacle. Aujourd’hui, la salle est superbe, moderne, classe, au top.
J’essaye de m’orienter, je trouve la zone où je dois aller, ça y est j’ai ma
place. La scène est toute proche, trop bien. Un peu triste encore de ne pas
être à côté des copines mais bon, c’est le jeu. Oh et là une bonne surprise,
Iris que j’ai rencontré à la Stage Door et avec qui j’ai pu discuter un peu au
pub est juste à côté de moi. C’est sympa d’avoir quelqu’un que je connais à
côté. Et finalement quand tout le monde sera assis, il y a Hélisamarren et Pat pas
très loin et Johanne également avec Michelle.




Les lumières s’éteignent et le
show commence, même scénario qu’hier. Ça me fait toujours le même effet,
l’entrée sur scène c’est quelque chose quand même. Tout se déroulera comme hier, sauf que cette
fois pas de surprises, il n’y aura même aucun accro, le show est parfait. Peut
être même un peu trop, les aléas peuvent parfois être drôles. La salle, le
public en général me semble moins réceptif mais bon c’est surement normal, ce
n’est pas Cardiff, ce n’est pas « la maison » comme l’a dit John
hier. Voilà tout est parfait, je commence à vraiment apprécier les chansons que
je ne connaissais pas, le temps me parait moins court car je connais le déroulé
du spectacle et je comprends l’essentiel des anecdotes, youpi.




Voilà maintenant que c’est fini,
je gère mieux qu’hier et là je retourne à la grille pour le voir partir. Jamie
et James viennent discuter avec nous. Et là j’arrive à faire signer mon cahier
à James, c’est trop sympa, ils nous font patienter en attendant John … Là
aussi, position stratégique à la barrière, du côté passager … Iris arrive à
faire parvenir à John une clé USB faite avec Gloom cet après midi, c’est le
passage de Scott sur scène d’hier … ! On lui dit au revoir de la main.




Je respecte à nouveau la
tradition et retourne au pub prendre un verre avec les copines. Ce soir ce sera
un rhum coca mais je goûte au Pim’s limonade et c’est trop bon …. Lol. Encore
un peu de papotage et d’organisation pour le lendemain, Jo conduira Nadine à
l’aéroport puis reviendra pour notre départ … etc. On va donc aller se coucher,
car il commence aussi à se faire tard. Prises de bonnes résolutions pour notre
sommeil, on rentre à notre chambre d’hôtel, il est juste à côté c’est rapide. Mais
ça c’est sans compter sur nos papotages qui vont créer un fou rire
monumental !!!! Juste à cause du cahier de dédicaces de Johanne, et d’un
petit commentaire concernant le petit mot que je lui ai laissé. « Ton Y
est le plus proche de son J ». Dit comme ça, on ne peut rien comprendre
mais avec l’explication et notre dose assez importante de délire JBesque, tout
s’explique. John a signé sur la page de droite, on a laissé des petits mots sur
la page de gauche. N’ayant pas beaucoup de place, j’ai serré le mien sur la
droite de la feuille de gauche, et ainsi, le Y de ma signature est la lettre la
plus proche du J de John !!!!!!!! Je sais que ce n’est pas grand-chose
mais pour nous ce soir là, c’était plus qu’hilarant … je n’ai pas d’explications,
tout ce que je sais c’est que ce fut un grand moment partagé sous nos couettes
respectives et j’adore. Michelle qui était dans la SDB à ce moment là n’y a
rien compris la pauvre. Bon après toutes ces émotions, j’arrive quand même à
fermer l’œil et à m’endormir. ZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.




Au petit matin, enfin à 8h, le
réveil sonne, pfff c’est dur d’ouvrir un
œil alors deux … enfin, faut que je décolle. Avec Michelle, on a planifié tout
au ¼ d’heure près (oui, au ¼ d’heure, faut pas exagérer non plus, c’est les
vacances). Mais il faut qu’on ait fini avec la SdB pour laisser la place à
Johanne qui doit revenir de l’aéroport où elle est allée déposer Nadine. Par
contre, à l’heure prévue, Jo n’est pas encore arrivée, pour être plus sûres de
notre coup, on décide d’aller prendre le petit dèj en ayant déjà rendu notre
clé et emmené nos valises. Johanne sait bien où nous retrouver, au pub d’hier,
c’est juste devenu notre cantine, c’est trop génial. Et Michelle ne parlant pas
français, il a fallu que j’arrive à me faire comprendre et à la comprendre en
anglais only !!! ça s’est plutôt
bien passé, mieux que ce que je craignais … En arrivant au pub, on a pu retrouver
Cathy, Dinoo et Gloom. La veille, j’avais repéré la carte du petit déjeuner et
oh joie et bonheur, un vrai english breakfast avec Oeuf, bacon,
champignons, saucisses, toasts et thé. Trop contente de pouvoir en prendre un
vrai au moins une fois, et en plus j’avais faim dans la mesure où je n’avais
rien mangé depuis le midi la veille, c’est ça le rythme-concert. On a vu
Johanne arriver après quelque temps, elle nous a expliqué que ça avait été plus
long que prévu à l’aéroport. Elle avait donc peu de temps pour se préparer mais
on a réussi à partir dans les temps voulus. Nous voilà donc parties vers
Manchester, en ayant à peu de choses près la même activité qu’au dernier
voyage : papotages, photos voire vidéos du concert de la veille et
papotages encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Johanne
complétement accroc à John


Messages : 1541
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 58

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Sam 23 Fév - 2:37

<< deux personnes à chaque bout, et voilà, le tour est joué. Tout le monde est
assis, on va commander (oui, on est en Angleterre, c’est le client qui va
commander et rapporter sa boisson). >>

je mets une tite nuance, en temps que nord-américaine - bilingue smile

c'est dans les pubs anglais que ça se passe comme ça, et pas tous - les plus typiques smile j'avais vécu ça la tournée précédente a Swindon ou une autre ville méconnue ... hi hi.

Encore merci Abby smile que de merveilleux détails, des trucs ou j'étais préente mais des choses que j'ignorais ... ou que j'ai oublié sad

merci Abby - tu enchantes mes soirées de retour de boulot. Vivement demain soir maintenant.

Jo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-suis-johanne.livejournal.com/
Euki
Admire John


Messages : 199
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : 78 - MAIS JAMAIS TRES LOIN

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Sam 23 Fév - 3:00

hum02 Je regarde la longueur du texte et je me dis "bouh ! c'est long" j'attaque et je dis "déjà fini !". Simple et efficace comme résumé, mais c'est l'effet que cela m'a fait.
Voilà, il n'y a rien à ajouter, j'attends la suite des vos aventures avec impatience.
Tu devrais presque écrire "le manuel de la fan Barrowmanienne" ou "comment suivre JB en concert" il y a quelque chose à faire, j'en suis sure.
Avec les "Prod. à 4 ou 6 mains" (Gloom, Cyb et Cathy) selon les jours et toi, ce forum est une mine d'écrivaines en puissance ....
Voilà donc, bonne fin de soirée ou bon début de journée, vu l'heure faut voir ...
Bizzzzzzzzzzzz and hugjanto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoinette
complétement accroc à John


Messages : 2553
Date d'inscription : 02/10/2009
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Sam 23 Fév - 18:21

Abby >> j'ai lu que Cardiff (comme on s'est pas vues beaucoup cette fois-là, je me rattrape! lol!) Le galet dans le sac à main, pas maaaal! J'y ai pas pensé. Mais j'ai un coquillage dans mon tiroir au boulot :p

On y retourne quand?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Lun 25 Fév - 2:35

Coucou,
Alors Jo, c'est un plaisir aussi pour moi de le partager et de le revivre. Je suis trop contente que ça vous plaise et t'as vu, j'ai tout bien écris comme tu me le conseillais :p
Euki, Pour un manuel, je suis pas certaine mais en tous cas, je sais que lire quand le sujet est le beau brun renversant, c'est toujours trop court. As tu lu les fan-fictions de TW. Car il y a ici des auteurs très talentueuses ... et des histoires où l'on désespère d'avoir la suite (pitiéééééé lol)
Antoinette, mon galet, je l'ai mis dans mon porte monnaie (il n'abime rien comme ça) alors imagine la tête des gens quand je sors tout de mon porte monnaie pour chercher les petites pièce sifflote Mais sinon, tu peux lire le reste aussi, c'est de folles aventures même si j'y suis pathétique bien souvent lol
Et maintenant ...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Abby
Fan de John


Messages : 211
Date d'inscription : 09/12/2010
Age : 37

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Lun 25 Fév - 2:38

La suite ..............................



Manchester



Quand on arrive, c’est le grand
jeu, où-est-qu’est-ce-qu’on-va … Le Gps nous donne bien l’adresse de l’hôtel et
on le trouve assez facilement mais comment trouver à garer la voiture ? On
tourne donc un peu dans les rues autour, tout ça c’était sans compter sur les
sens uniques, les sens interdits et compagnie. On se retrouve donc bien plus
loin que nécessaire. A ce moment, je me pose la question « mais où est
donc la station de bus où je dois aller demain », étant donné que Gloom
était déjà venue il y a quelques mois, elle m’a dit que c’était un peu plus
loin et m’a prévenue en passant à côté. Et là je dois bien avouer que je me
suis fait surprendre par l’émotion, voir ces bus m’ont fait réaliser bien trop
brusquement que, pour moi, demain, c’est fini tout ça. Il m’a fallu beaucoup
prendre sur moi pour ne pas faire la madeleine dès ce moment là. Les aléas de
la circulation m’ont peut être aidée, car on a failli prendre la voie pour
tramway et donc en rencontrer un d’un peu trop près. Le déplacement en voiture
dans cette ville est difficile et relativement dangereux finalement.




Mais après quelques rues
supplémentaires et quelques minutes écoulées, nous avons retrouvé la zone de
l’hôtel et par la même occasion de la salle de spectacle car là aussi nous
étions toutes proches. Ce fût même le jour où nous étions les plus proches, juste
la rue à traverser et nous étions à la Stage Door. Mais pour le moment, allons garer
la voiture au parking souterrain à quelques mètres de là. Une fois garées, on
est allées en repérage pour trouver le chemin le plus pratique pour l’hôtel puis
nous sommes revenues prendre nos valises. Un peu de parcours dans le parking,
un tunnel pour passer sous la route et la voie de chemin de fer et un ascenseur
plus tard, nous sommes devant l’entrée de la salle de concert, on la contourne
pour aller sur l’arrière, on traverse la route et voilà, on y est.




Nous voilà à l’étape
organisationnelle, c'est-à-dire, l’attribution des chambres. Normalement, ce
mardi soir, je devais dormir dans la même chambre que Nadine, or comme elle est
partie, je devais récupérer la clé. Cathy et Dinoo étant là à notre arrivée,
j’ai pu compter sur elles pour m’aider. Ce qui n’a pas été du luxe (il a
d’ailleurs fallu retourner à l’accueil pour demander une chambre twin, pfff) car
comme depuis le début de ce voyage, forcément, ce n’est pas aussi simple qu’il y
parait. En effet, Nadine n’utilisant pas sa place de concert ni sa chambre etc
… et que Waper devait rester à Birmingham pour aller au concert de jeudi, et
bien finalement, elle remplacera Nadine. C’est comme ça que j’ai vraiment fait
sa connaissance et partagé la chambre. Une fois toute cette agitation passée,
on monte les valises et je commence à en avoir l’habitude, je me prépare pour
la Stage Door, misère de misère, ma dernière Stage Door … Alors j’en profite et
prend plus de trucs à faire signer que ce que je pense faisable : le
programme pour les danseurs, AG et mon « cahier de voyage » pour John
, je verrai bien sur place sur lequel des deux je lui demanderai un autographe
mais ça c’est dans l’espoir qu’il vienne nous voir. Aller, on retraverse la
route.




Il y a deux murets
« reliés » par ce que l’on appelle une barrière levante (j’ai cherché
le nom lol), ce qui met quand même une distance avec ceux qui pourront être de
l’autre côté mais pas trop non plus. Il commence à y avoir un peu de monde,
mais comme tous les jours le temps passe assez bien vu qu’on papote, on rigole
sur les pingouins et en particulier sur « Le papa pingouin… » (et
indirectement sur la fille au bonnet pingouin …) avec les filles dont Missy et
sa maman. Et au bout d’un moment, le stress et l’attente nous font faire un peu
n’importe quoi comme se mettre à chanter des « classiques » en
français. Cela n’a pas plus aux anglaises qui ont répliqué en commençant des
chansons de John … comme si nous ne devions connaître que ses chansons
…. Enfin bref … c’est pas grave, notre attente sera récompensée par l’arrivée
de James, Jamie et Kate qui commencent à faire des autographes, je réussis
cette fois à leur faire signer le programme et là aussi j’ai droit à quelques
mots en plus (les mêmes mais c’est gentil quand même). Ils prennent aussi le
temps de discuter un peu, pas avec moi car je ne dis pas un mot mais j’écoute
encore … Et maintenant, ils acceptent de
poser pour des photos, il y a donc des heureuses. En plus, Dan, le
percussionniste, se joint à eux. Ce qui est dommage c’est que je n’aurai pas vu
Jenny, tant pis …




Quelque temps après, on voit
arriver Jodie, c’est chouette, elle a l’air d’avoir du temps, elle parle assez
longtemps avec des anglaises (nos chanteuses …). C’est long, elles ne veulent
pas la lâcher on dirait. Mais au bout d’un moment, elle vient enfin vers nous,
j’arrive à lui donner le programme et j’ai également un petit mot. Elle parle
facilement, très abordable et à l’air très gentille. Elle fait aussi des photos
et là je me laisse prendre au jeu et j’ai donc une photo de moi avec Jodie.
Grand exploit pour moi (mais bon, je regrette maintenant en me voyant mais
c’est une autre histoire ça).




Mais un peu plus tard c’est à
nouveau des feux de voiture qui nous font piaffer sur place. Il
arrive !!!! Ahhhhhhhhhhhhhhh. Là encore, ça va m’être difficile de décrire
la situation : émotions, stress, excitation mais aussi un peu de
confusion, de bousculades … Mon petit
cœur a encore battu plus vite que d’habitude, faut pas abuser quand même c’est
normal, c’est LUI !!! Quand il s’approche de la barrière, il fait un
coucou de la main à tout le monde et commence à dire quelque chose au groupe en général, arfff, ça sent le
roussi … (j’ai compris après que j’avais raison, il disait être malade et se
réserver la voix pour le concert
L)
Mais finalement, il se dirige vers le bout de la barrière opposé à nous et
commence à discuter et à signer des trucs. Je me dis qu’elles ont de la chance.
Bon, au final, on aura tous de la chance car il va voir tout le monde
finalement … Donc réfléchir, vite, *tu as deux choses pour lesquelles tu veux
un autographe, mais c’est ton dernier jour, aller choisis, vite, vite, il se
rapproche*. Mais comment réfléchir quand il est dans le périmètre, quand j’ai
plus envie de passer mon temps à le regarder … Bon, je me décide, ce sera mon
« cahier de voyage ». Comme la veille, je suis tarte, je ne sais dire
que « John, please » « Thank you » et encore ça c’est ce
que j’ai l’impression de dire. Ce n’est pas sûr qu’en vrai ce soit ce que j’ai
dit. Mais ce n’est pas grave, il a mon cahier dans ses mains (Ahhhh ses mains
….) et je vais avoir sa signature !!!! Et voilà, c’est fini, il passe à la
personne suivante, il faut savoir que ça va très vite, trop vite quand il est
en face de nous.




Finalement, il sera
« arrêté » juste à côté grâce à Dinoo qui elle a fait depuis un
moment son choix quant à ce qu’il va lui signer … sa Main à elle !!! On a
trouvé l’idée très ingénieuse déjà car pour signer sa main, il va devoir la
prendre dans la sienne … Et cerise sur
le gâteau, quand elle lui demande, il commence à lui dire quelque chose comme
« vous êtes sûre, vous n’êtes pas allergique, car si … » à ce moment
Dinoo lui dit « Non, non, c’est Ok » (en anglais) et lui voulant
finir sa phrase lui répond « Listen … écoutez ». Ahhhhhhhhhhhh il a
dit un mot en français, hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Et il continue « si
vous vous évanouissez, tombez sur le trottoir, ce ne sera pas de ma
faute ». Et il lui signe sa main, moi je dis que quand même, il y en a qui
ont de bonnes idées ;-). Après un petit moment de confusion dû à cette
voix, waouuuhh, j’allais m’éloigner un peu quand je l’ai vu revenir sur ses pas
pour faire encore quelques autographes. Et là je n’ai écouté que mon courage,
oui, bon, faut pas se moquer, oui, il m’a fallu du courage pour oser le faire.
Je lui ai donné mon livre, enfin plutôt son livre « Anything Goes »
et j’ai donc un troisième autographe en « vrai de vrai » (et j’ai la
preuve en image grâce aux photos de l’une de vous ;-) ). Je dis ça comme
ça car j’en ai un autre dans « The Food of Love » qui était vendu déjà
signé. Il fera même une photo avec une
personne en fauteuil roulant mais pas plus, il est temps pour lui d’aller
préparer le show de ce soir.




Pour moi c’est maintenant
rassemblement au niveau des canapés du hall de l’hôtel. On discute pour savoir
qui fait quoi ? Moi, j’ai bien envie d’aller manger un bout avant le
concert car si je fais comme hier, je ne mangerais pas de la soirée et avec le
voyage demain matin, je risque de ne pas petit déjeuner. Ça tombe bien, je ne
suis pas la seule, on se donne donc rendez-vous un peu plus tard en bas. En
attendant, direction la chambre avec Sylvie pour se préparer, je commence à
essayer de ranger un peu mieux ma valise car ce n’est pas cette nuit que je
vais m’y coller. Aller, faut bien y arriver, haut les cœurs. Une fois le
rangement fait au mieux, je passe par la case rénovation du maquillage, un
petit coup de brosse dans les cheveux & Co. C’est maintenant l’heure de
descendre retrouver les filles. Ce sera un diner Mc Do, il est juste un peu
plus haut dans la rue d’à côté. Après avoir étonnamment réussi à passer ma
commande, vient le grand jeu, trouvons une table pour 7 … Il n’y a de la place
que sur la table haute où l’on s’assoit sur des tabourets hauts !!!
Incroyable, je fais vraiment des choses bizarres depuis quelques jours car oui,
je suis montée sur ces trucs et j’y ai mangé (Cathy ne mangeant pas, elle ne
tentera pas les tabourets par contre). Bon, faut pas exagérer non plus, j’ai quand
même capitulé à aller rechercher du ketchup mais c’était sans compter sur la
gentillesse d’une copine qui y est allée pour moi. Alors voilà on a bien mangé
(comme dans un Mc Do quoi) on a eu de bonnes rigolades, et je repars avec un
verre, cadeau avec mon menu. Une fois toutes rassasiées, on repart vers la
salle de concert. Elle est aussi classe que celle de Birmingham, très chouette.
En repensant à mon verre Coca dans mon sac, je me dis qu’après tout, quitte à
voyager avec un truc qui peut potentiellement casser, je peux bien m’acheter le
mug de la tournée, c’est donc chose faite.




Ce soir encore je ne suis pas
dans le même secteur que les copines mais je suis quand même assez bien placée,
sur la droite, un peu en diagonale au troisième rang, ainsi je n’ai quasiment
personne devant moi, c’est très sympa. Les filles sont dans la partie centrale
et on peut se faire coucou. Oui, on est un peu gamines mais ce n’est pas grave.
Bientôt les lumières diminuent et le public se calme. A ce moment, je me rends
compte encore que c’est ma dernière levée de rideau, l’émotion me pique les
yeux. Mais très vite repoussée par une autre sensation plus stimulante, la
musique commence, je sais qu’il va bientôt arriver et là je vais bien le voir.
L’ombre sur le rideau, il tombe, le voilà toujours aussi magnifique et exalté.
C’est juste fantastique.




(Ouverture d’une petite
parenthèse pour que la suite soit plus compréhensible) Dans l’après midi, voire
le matin, je ne sais plus. On parlait photo je crois et je disais que j’en
avais quelques unes de mon fiston. Dinoo ne les ayant pas vues, je les lui
montre. Rien de bien intéressant là dedans pour le moment sauf que sur ses
photos d’identités le dit fiston a une coupe de cheveux que l’on peut qualifier
de « au bol ». Et Dinoo me dit donc que c’est la même coupe de
cheveux que John quand il était enfant, comme il le montre sur une photo pendant
le show. Ça nous fait bien rigoler. (Fermeture de la parenthèse)




Mais ce que je ne me doute pas
c’est que ce soir, au moment où John parle de cette photo de lui enfant et où
il se demande si il y a encore des personnes qui font cette coupe à leurs enfants,
Dinoo crie assez fort pour qu’il l’entende que « oui », et tout cela
en me désignant du doigt … Je dois juste être rouge écarlate mais par bonheur,
John n’a pas vu le geste et pense donc que Dinoo parle pour elle. Ouuufff. Il
répond donc « Burn in hell » que je prends quand même un peu pour moi
par procuration. Un grand moment de la soirée.




Il y a d’autres petites choses
qui font que ce soir le show est spécial, le pied du micro est récalcitrant, il
a quelques fous rires, le ballon-faux-seins de Kate ne veux pas crever … Ces
petits couac rendent la soirée plus personnelle, plus intime.




Mais pour la française que je
suis, un autre moment de la soirée restera dans ma mémoire. C’est au moment où
il parle de ses vacances de cet été et de son passage à Paris, on voit une
photo de Carole et son mari Kevin avec Scott et John sur des vélib’ devant la
pyramide du Louvre. C’est à ce moment que les autres soirs, il dit quelques
mots en français. Ce soir ça commence comme les autres fois, mais au moment de
dire « coq au vin », il hésite un peu et s’embrouille mais continue et
passe devant le milieu de la scène. Et là, il se penche légèrement et ajoute
l’air de rien « Ecoutez » . C’est donc à ce moment qu’il y a au moins
5 ou 6 hystériques au milieu des premiers rangs et moi aussi par la même
occasion même si je suis plus loin.
Ahhhh quel grand moment !!!!




Comme je le disais, c’est ce soir
où je suis la mieux placée par contre, mon côté de salle n’est pas très réactif
pendant les chansons, ils applaudissent en fin de chansons seulement, ils
seront même très enthousiastes en fin de concert. Mais pendant c’est autre
chose, le YMCA n’a quasiment pas été suivi, pour « What about us »,
pas de bras en l’air …. Au début je me suis sentie gênée mais je me suis vite
reprise, après tout, je fais ce que je veux, ce que j’ai envie et puis c’est
tout. Et surtout que c’est ma dernière soirée, alors j’en profite, je
participe, même si je suis la seule de mon coin … Et si je n’ai pas halluciné,
à un moment où James et Jamie viennent de chaque côté de la scène pour inciter
le public à taper dans leurs mains, j’ai eu un sourire de Jamie. Bon, je peux
aussi très bien me tromper car on a parfois vraiment l’impression qu’ils nous
regardent nous alors que pas forcément. D’ailleurs quand cet effet là vient de
John, c’est juste électrisant !!!!




Donc voilà pour les
particularités de cette soirée. Bon j’avoue, il y en a une autre. Sur les 4
dernières chansons, j’avais les larmes faciles. Elles sont arrivées aux bords
des yeux sur « You raise me up » sans que je m’en aperçoive, et là
une ou deux de chaque œil ont pris la fuite sur mes joues. Mais ça a été vite
enrayé par la chanson suivante car
objectivement qui peut avoir envie de pleurer sur « Hollywood ». Je
suis sauvée, avec un tel rythme, je suis prise par la musique et ça va mieux.
Folle que je suis d’avoir cru être à l’abri, tout est revenu avec « The
winner take it all » et ça a continué sur « I am what I am ».
Une vraie madeleine, ce n’était pas beau à voir … je me sentais surtout très
bête. Mais bon je suis émotive, ce n’est pas nouveau. J’aurais dû me douter que
je n’y échapperai pas.




En tous cas, ce final est
extraordinaire, très émouvant mais aussi … zut j’en perds mes mots. Enfin, tout
le monde se lève, applaudit,
voudrait qu’il revienne encore et encore. Je ne veux pas sortir mais d’un autre
côté, j’y vais quand même car j’ai encore une chance de l’apercevoir à la stage
door et c’est notre lieu de ralliement comme les autres jours. Donc me voilà à
la barrière, à ne rien voir d’autre que lui, profiter au maximum de ces
dernières minutes, essayer de faire taire mon cerveau qui me dit que c’est la
fin, qu’à partir de maintenant je ne le verrai plus. Comme les autres soirs, il
passe assez vite mais n’oublie pas de nous faire un signe de la main qui veut
dire quelque chose comme « merci d’être là, au revoir … ». Il
monte dans le van, la barrière se lève. J’ai le cœur tout serré. Le van part
sur la droite, je le regarde s’éloigner … Et le hasard fait parfois bien les
choses, à quelques mètres, il s’arrête au feu rouge. Je regarde les copines et
on se dit « on y va ? » donc nous voilà à courir dans la rue
pour arriver à hauteur du feu (nous ne sommes pas les seuls, d’autres sont déjà
là et prennent même des photos). Ce n’est pas grand-chose mais je le revois par
la fenêtre du van et c’est juste quelques secondes cadeau, le petit plus qui
fait du bien au cœur. Mais le feu passe au vert, et il repart, pour de bon
cette fois. Je retourne vers le groupe qui était resté au niveau de la stage
door. Et là c’est juste trop dur, j’ai les larmes aux yeux. Dinoo vient me
consoler et me prend dans ses bras, c’est trop gentil mais c’est pour moi comme
ouvrir les vannes, donc ça y est, je pleure pour de bon et j’emmène Dinoo avec
moi. Et au final, ce sera un câlin groupé quasiment au milieu de la route. Et
maintenant, même si sur le moment ce n’était pas très joyeux, c’est un souvenir
précieux pour moi.




On arrive quand même à retourner
dans le hall de l’hôtel pour se demander « on va où
maintenant ? ». Gloom ne se sentant pas très bien, va faire une pause
dans notre chambre et je lui passe un médoc en espérant que ça aille mieux.
Après un bon ¼ d’heure, on retrouve les copines en bas et on part à la
recherche d’un endroit pour boire un verre ou un thé / chocolat chaud pour
d’autres. Le pub d’à côté est fermé, on essaye celui de l’autre côté, il n’est
encore ouvert que pour ¼ d’heure à 20 minutes. C’est pas assez. Ce sera donc
l’aventure des « neuf nenettes en goguette », les participantes sont
donc les suivantes : Cathy, Dinoo, Gloom, Johanne, Michelle, Missy et sa
maman, Sylvie et moi. On commence déjà à bien rigoler à se balader à 23h30 dans
les rues de Manchester à la recherche d’un pub ouvert, c’est du joli … En
voyant deux jeunes hommes marcher l’air très décontractés dans la rue, on s’est
dit qu’ils devaient connaître les lieux ouverts, et on a eu raison. Ils nous
indiquent des bars ouverts un peu plus haut sur la droite. On avance donc un
peu et nous arrivons le long d’un petit court d’eau le long duquel se trouvent plusieurs bars. On
traverse donc par un des petits ponts mais on s’aperçoit très vite que ce ne
sont pas des pubs à l’ambiance cosy comme on cherchait mais des bars où l’on
fait la fête, pas facile pour discuter … On s’approche d’un ou deux pour voir
le style, le niveau sonore etc … Finalement, l’un d’eux aurait un étage où la
musique est moins forte, bon aller, on se lance. On traverse la salle bruyante
jusqu’au bar pour commander nos verres. Oh bah c’est un bar à Vodkas …c’est
presque normal en fait. Ne connaissant pas trop les cocktails à la vodka, je me
laisse guider et prends, comme plusieurs, un Cosmopolitain. C’est tout mignon,
tout rose. Une fois servies, on monte donc cet escalier vers l’étage annoncé comme
calme … Objectivement la musique est moins forte mais on ne peut pas dire que
ce soit un lieu pour discuter, dommage. Par contre, leurs fauteuils sont confortables
et je trouve le style « petit salon » sympa. On essaie de discuter
quand même, ce n’est pas ça qui va nous arrêter. Mais au bout d’un petit
moment, Missy et sa maman décident de retourner à leur hôtel qui est un peu
plus loin que le nôtre. Ce sont donc mes premiers adieux, snifff. On n’est plus
que sept et je me rends compte que ce cocktail doit être traitre quand on n’y
fait pas attention car c’est très bon. Mais je vais être raisonnable pas de
deuxième verre pour moi enfin si mais un coca simple. Par contre, Dinoo Johanne
et Sylvie se laissent tenter par un autre. J’accompagne donc Sylvie en bas pour
passer commande et remonter les verres avec elle. Je me suis surprise encore
une fois surtout avec le niveau sonore, j’ai réussi à commander mon coca toute
seule, à demander s’ ils avaient quelques trucs à grignoter pour celles qui
avaient une petite faim (ils n’avaient rien), et à payer ou plutôt à essayer
car il m’a dit que c’était offert (le coca seulement pas le reste, faut pas
rêver lol), cooool. Nous voilà enfin avec 4 verres pour 4 bras, c’est bon, on
peut remonter.




Je dirais que c’est à partir de
ce moment que la soirée devient originale. Aller j’avoue, elles ont quand même
réussi à me faire danser, oui, moi !!! Pas longtemps non plus, faut pas
abuser quand même. Par contre, Michelle et Sylvie nous ont fait de belles
démonstrations. On est aussi allées voir le Dj pour savoir s’il pouvait passer
« Firework », on lui a dit de Katy Perry mais nous on ne pensait pas
à elle mais au beau John … Il a prétexté ne pas l’avoir mais je doute un peu,
enfin, on aura essayé. Pas grave, on l’a chantonné juste pour nous, un peu fort
peut être mais vu le niveau sonore ambiant, ça n’a pas dû s’entendre. C’est
plus ou moins à ce moment là que la soirée a basculé ou c’est plutôt Johanne
sur son fauteuil quia basculé hihihihihi. Quand elle s’est expliquée en disant
qu’elle avait glissé car on lui avait mis des roulettes sous son fauteuil, là
on s’est dit que le deuxième Cosmo était de trop … Dinoo a eu beau lui assurer
qu’on n’avait rien fait et que son fauteuil n’avait pas de roulettes, ça n’a
pas eu l’air de la convaincre. Tout cela nous a bien évidemment fait rire. Mais
ce n’était pas fini, car Johanne a voulu se lever et ces sournoises de
roulettes se sont glissées sous ses chaussures !!! « Enlève les
roulettes que tu as mis sous mes chaussures » bah voyons … hihihih. Ce qui
a eu le même effet que pour le fauteuil, on retrouve Johanne assise par terre.
Et quand on va voir si elle va bien, il s’ensuit un câlin groupé qui devient
séance photo & Co. Quels souvenirs !!! Et quelle rigolade toutes à
moitié entassés par terre … Il n’y a que Gloom qui ne peut pas mettre cela sur
le compte de l’alcool car elle a été raisonnable avec un verre de coca surtout qu’elle
ne se sentait pas encore bien. Et tout cela cumulé, on se dit qu’il va falloir rentrer à l’hôtel. Personnellement je n’en ai
pas du tout envie, je ne veux pas que la soirée finisse car ça voudrait dire
qu’on sera bientôt au lendemain, soit le départ.




Mais bon, on lève le camp. Les
premières sorties, attendent les autres le long du petit canal ou plus
précisément, Johanne accrochée à la balustrade. On se fait d’ailleurs accoster
par un mec pas net du tout et vraiment très imbibé. L’une de nous a le reflexe
de lui répondre en français et de faire croire qu’on ne parle pas du tout
anglais. On marche toutes vite dans la combine, enfin toutes sauf Jo qui essaye
de discuter avec, il va nous falloir être très persuasives pour lui faire
comprendre que « non, tu ne parles pas anglais » … Même Michelle qui
a dû avoir un peu de mal à comprendre le jeu car elle ne parle vraiment pas
français, nous a imitées et a fait semblant de ne rien comprendre. Quelle
crise !!! Une fois l’importun parti et l’équipe au complet, nous voilà parties
pour la phase « retour à l’hôtel ».
Jo de mande à Cathy « Comment tu t’appel », ok … Et selon elle
aussi, je ne suis pas gentille car quand je la soutenais à droite et Dinoo à
gauche, j’ai voulu la faire foncer dans le poteau du lampadaire. Je vous
rassure, il y avait presque un mètre entre moi et ce poteau donc encore plus
entre celui-ci et Jo. Mais cela ne nous a pas empêchées de chanter encore un
petit peu de … « Fi-re-wor-kkkk » dans les rues à plus de minuit,
1heure du mat’.




Bon, l’hôtel est en vue, nous
voilà devant les trois marches pour accéder à l’accueil. On expliquera donc à
Johanne qu’il faut lever le pied et appuyer dessus pour monter une marche et
que bien sûr, il faut recommencer pour la suivante. On est maintenant dans
l’ascenseur, on accompagne toutes Johanne à sa chambre et nous ne la laisserons
avec Michelle qu’une fois bien installée dans son lit. Ce sera pour moi des
bisous de bonne nuit / au revoir … re-snifff. Après une halte dans ma chambre
pour poser mes affaires, je suis allée avec Sylvie, juste à côté dans celle de
Cathy, Gloom et Dinoo pour un dernier papotage.
Ahh là, là … ce que ces quelques jours ont été géniaux !!! A ce
moment encore, j’étais toute émue et comme on dit , j’en avais gros sur la
patate … Bon finalement, vu l’heure
avancée, le lendemain matin, je me réveillerai toute seule et ne vais pas embêter Gloom à se
lever comme elle me l’avait proposé, pour m’accompagner au bus. Il faut aussi
qu’elle dorme un peu quand même et puis, je vais bien arriver à m’en sortir.
Dinoo me prête pour la nuit un adaptateur prise électrique / USb pour que je
puisse recharger mon lecteur Mp3 car tout ce voyage sans musique ce n’est pas
possible. Enfin, voilà après blabla divers sur le concert, la soirée, la mise
au point du lendemain et bien évidemment un « je veux pas partir »,
il faut quand même que j’aille dormir un petit peu. C’est donc encore des bisoux
– au revoir … pfff ce que j’en ai marre car re-re-re sniiiiffff, mais j’ai à
peine les yeux qui piquent. J’essaye de faire la grande fille. Enfin, voilà, je
retourne préparer le tout pour le lendemain matin, dire bonne nuit à Sylvie, ça
y est c’est mon dernier au revoir ….
L.
Bon aller au dodo. Je ne vous cache pas que je n’ai pas l’esprit très calme
pour dormir. D’ailleurs, je repense à deux trois petites choses, je laisse donc
un mot à Sylvie pour que d’une part elle rende l’adaptateur à Dinoo et mon
petit mot avec ce que je devais donner à Johanne et une photo d’identité car on
en avait parlé mais je ne m’étais pas lancée. Voilà je verrai bien, je serai un
petit peu avec les filles pour la suite. En tous cas en pensées, ça c’est
certain !!!! ZZZzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.




Quand le téléphone portable
sonne, c’est très, très, très dur !!!!!!! Mais faut pas que je me loupe alors
direction la SdB, ça va m’aider à me réveiller un peu. Fermeture de valise mais
pas sans avoir fait le tour de ce qui doit rester ici pour être rendu et de ce
que je ne dois pas oublier de prendre. Bon, bahhh ça y est, chaussée, habillée,
valise fermée etc …. Ce que j’ai du mal à ne pas faire la fontaine ….. Aller
soit forte, va rendre ta clef à l’accueil. Voilà je suis dans les couloirs et
j’arrive à l’accueil, rends ma carte et finalement opte pour un taxi pour aller
jusqu’au bus, ce sera plus tranquille pour moi comme ça. Bon, je suis contente
de moi, là aussi j’arrive à me faire comprendre sans problème, je m’étonne
moi-même ! J’attends donc ce taxi assise sur les canapés du hall, ça fait
tout bizarre, c’est quoi toutes ces émotions …. Le chauffeur de taxi arrive, je
monte dans la voiture, et il démarre direction le bus. Le chauffeur essaye de
discuter, ouppss je lui demande de parler plus doucement, il est très cool et
répète, il me demande d’où je viens, si je vais visiter Londres, je lui dis que
non, je rentre à la maison et que la journée va être longue. Oui, il est 8h30
et je ne vais arriver à Rouen qu’à 00h45. Il me laisse devant la station de
bus, je reprends ma valise et j’y vais. Il est à peine 9h et mon bus est à
9h30, je vais donc voir ce que je peux trouver pour faire un petit déjeuner. Un
thé, finalement pas très bon, et un muffin plus tard, c’est presque l’heure. Je
vois que les portes s’ouvrent vers le quai du bus. Je mets ma valise dans la
soute à bagages et monte dans le bus, étant toute seule et la place de devant étant
libre, je m’installe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cfeemaison.canalblog.com
Euki
Admire John


Messages : 199
Date d'inscription : 15/04/2012
Age : 66
Localisation : 78 - MAIS JAMAIS TRES LOIN

MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   Lun 25 Fév - 15:31

Toujours aussi bien écrit, tu as réussi à me tirer les larmes à la fin,c'est dire le talent de l'écrivaine (je persiste).
Oui, j'ai lu des fan-fictions et effectivement il y en a une qui mérite ABSOLUMENT une suite (message subliminal pour Missy).
Encore bravo, bizzzzzzz et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournée Automne 2011 (Comptes-rendus...) [SPOILERS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comptes rendus Paléo 2006
» [Planning] Les prochains animés de l'automne 2011
» Nouveautés Automne 2011
» Tournée acoustique 2011
» Jane Austen Made Me Do It (anthologie de nouvelles, automne 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: = JOHN LE CHANTEUR = :: Concerts-
Sauter vers: